Les espaces et l'individu, le vécu des espaces et des sphères, inspiré par les idées
philosophiques et les textes, notamment de R.M. Rilke, un de ses auteurs préfé-
rés. Voilà l'essentiel pour Lore Rabaut… Dès sa plus tendre enfance, elle est fas-
cinée par les espaces et s’acharne sans cesse à créer, intuitivement. Sa mère l'in-
cite à s'inscrire dans l'enseignement artistique.
Après ses études secondaires, elle s'engage quelque temps sur la voie de l'archi-
tecture, mais au cours de la seconde année, l'aspect scientifique y prend un peu trop
de place à son goût. L'emploi omniprésent de l'ordinateur porte préjudice à sa créa-
tion. Son identité est en jeu, elle se sent enfermée. Plus que l'architecture propre-
ment dite, elle veut analyser l'influence que l'architecture exerce sur l’humain.
Partant de sa formation, qui associe les arts plastiques et l'architecture, elle suit des
cours d'art figuratif à la KASK (Koninklijke Academie voor Schone Kunsten, Acadé-
mie Royale des Beaux-Arts), à Gand. Mais elle doit se battre avec l'idée de l'art
conceptuel, où chaque œuvre a le devoir de s'expliquer. Alors, elle se
met à réaliser des œuvres abstraites et ainsi naît son intérêt pour
la photographie. Elle commence à photographier ses œuvres
abstraites : la capture d'un instant.
Pour Lore, l'œuvre spatiale est plus essentielle encore
que la photographie, à cause de son caractère tridimen-
sionnel. La volatilité qu'elle assimile à l'académie est le
résultat de sa réflexion sur l'art conceptuel. Ce qui im-
plique une remise en question continue, mais chez Lore,
6
GALERIE TEMPO MEDICAL
TEMPO MÉDICAL – FÉVRIER 2012 –
L'artiste du mois : Lore Rabaut
De Rilke et Goethe aux espaces
mentaux
Auteur : Tine Kindt.
LORE RABAUT
Plus que l'architecture
proprement dite,
elle
veut analyser
l'influence que
l'architecture
exerce sur
l’humain.
'L.I.R.E. Library of Indwelled Regions and Environments'
'Monument III'
'Inclus La Mémoire'
'Monument I : My Dear, I thought about your fear'
1,2,3,4,5,6,7 9,10,11,12,13,14,15,16,17,18,...44