10
DOSSIER DU MOIS
(la pose de drains transtympaniques, par exemple) font également partie de l'ar-
senal thérapeutique.
L'otite moyenne aiguë, elle, est d'origine bactérienne ou virale. Elle est extrême-
ment fréquente chez l'enfant, puisque plus de 80 % d'entre eux y ont déjà été
confrontés au cours de leurs trois premières années de vie. Son principal symp-
tôme est l'otalgie associée à une diminution d'audition. Le conduit auditif est in-
fecté et le patient a de la fièvre. Chez les enfants qui ne parlent pas encore, son
diagnostic n'est cependant pas aisé. Aussi l'entourage devra-t-il être attentif à di-
vers signes indirects, comme le fait que le bébé apparaisse grognon, pleure sou-
vent, se touche l'oreille, etc.
La plupart du temps, la guérison est spontanée après une à deux semaines. Tou-
tefois, des complications peuvent survenir dans 0,1 % des cas. Elles sont parfois
sévères : mastoïdite, paralysie faciale, méningite purulente, abcès intracérébral…
Le traitement de l'otite moyenne aiguë fait appel à la prise d'antalgiques ou
d'anti-inflammatoires et fréquemment d'un antibiotique afin de prévenir les com-
plications. Néanmoins, diverses études soulignent l'absence de preuve de l'effica-
cité de cette antibiothérapie.
Les dangers de la chronicité
Dans la foulée des otites séromuqueuses et des otites moyennes aiguës, les oti-
tes chroniques sont une autre cause de surdité de transmission. Les symptômes
sont un écoulement de l'oreille associé à une diminution de l'audition, voire à une
douleur. L’otite chronique est généralement la conséquence d'épisodes infectieux
ou inflammatoires (otites séromuqueuses et otites moyennes aiguës) mal soignés
durant l'enfance. Dans un tiers des cas, l'otite chronique est dite cholestéatoma-
teuse. En d'autres termes, elle présente un cholestéatome, poche épithéliale située
dans l'oreille moyenne dont elle détruit les structures, en particulier la chaîne des
osselets et l'os de la mastoïde. Non traitée, elle peut donner lieu à une perte to-
tale de l'audition, des vertiges et même une méningite ou un abcès cérébral.
Le traitement est chirurgical.
"On est obligé de reconstruire la chaîne des osselets",
explique Philippe Lefebvre.
"Suivant la nature des destructions, on rend au patient
une oreille socialement fonctionnelle dans 60 à 90 % des cas."
Dernière grande catégorie de surdités de transmission : l'otospongiose, assez cou-
rante. Maladie probablement génétique, souvent familiale, elle survient entre 20
et 40 ans et se manifeste par un déficit auditif progressif qui s'étale sur plusieurs
années. Quand l'affection est bilatérale, l'évolution peut être ou non synchrone au
niveau des deux oreilles.
"L'otospongiose touche deux femmes pour un homme"
,
précise le Pr Lefebvre.
"Elle s'aggrave en outre à chaque grossesse, de sorte qu'une
chute d'audition durant cette période ou juste après doit amener à évoquer ce diag-
nostic, lequel peut être confirmé, mais pas toujours, par un scanner du rocher. Tou-
tefois, un scanner avec des coupes fines montrera que la platine de l'étrier est blo-
quée."
En effet, la maladie se caractérise par un remodelage de l'os en deux
étapes : d'abord, un stade de destruction où il devient ‘comme une éponge’, puis
un stade de durcissement et de sclérose.
"La solution à apporter à ce problème est chirurgicale",
indique encore Philippe Le-
febvre.
"La stapédotomie, qui consiste à perforer la platine de l'étrier – générale-
ment au laser –, permet une normalisation de l'audition dans 96 % des cas et son
amélioration, sans pour autant revenir à la normale, dans 3 % des cas."
Une autre
intervention possible est la stapédectomie, au cours de laquelle le chirurgien re-
tire l'étrier et le remplace par une prothèse.
TEMPO MÉDICAL – FÉVRIER 2012 –
Le traitement de
l'otite moyenne
aiguë
fait appel à la
prise d'antalgiques ou
d'anti-inflammatoires
et fréquemment d'un
antibiotique afin de
prévenir les
complications.
Néanmoins,
diverses
études soulignent
l'absence de
preuve de
l'efficacité de cette
antibiothérapie.
1...,2,3,4,5,6,7,8,9,10,11 13,14,15,16,17,18,19,20,21,22,...44