Tempo Digest 76

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE ASBL CONGRÈS 20 ÈME ÉDITION 18. 05 .19 Avec le soutien de : Dr Luc Missault (AZ Sint-Jan Brugge), Président du Comité Scientifique de la Ligue Cardiologique Belge Pr Jean-Luc Vandenbossche (CHU Saint-Pierre Bruxelles) Comité Scientifique de la Ligue Cardiologique Belge Pr Patrick Chenu (UCL Saint-Luc, Bruxelles) Comité Scientifique de la Ligue Cardiologique Belge Inscription en ligne & Informations : lcbcongres.be ORGANISÉ PAR Ligue Cardiologique Belge ASBL Rue des Champs Elysées 63, 1050 Ixelles info@liguecardioliga.be LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE ASBL LIEU THE HOTEL Bd de Waterloo, 38 1000 Bruxelles SECRETARIAT & LOGISTIQUE MEDISQUARE SA Tel: +32 (0)2 352 07 80 Fax: +32 (0)2 354 59 17 congress@medisquare.be PRIX: 50€ inscription & paiement anticipé 100€ inscription sur place Nom : _______________________ Prénom : _______________________________ Adresse :  _____________________________________________________________ E-mail : ______________________________________________________________ Inami : c/ccccc/cc/ccc TEL : _______________________ FAX : _________________________________ Participera au Congrès c Paiement anticipatif par virement bancaire : 50 € c Paiement sur place : 100 € e-Mail : congress@medisquare.be FAX : 02 354 59 17 57 Avenue G. Demey 1160 Auderghem Belgique Cachet LCB: BE76 435-9151771-95 - BIC : KREDBEBB. Communication : «CARDIO19 + nom et prénom» CARDIO '019 LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE ASBL Retournez ce carton réponse complété ou inscrivez-vous en ligne sur www.lcbcongres.be 20 ÈME ÉDITION CONGRÈS 50 ANS A S S O C I A T I O N P O U R L E C O E U R D E P U I S 1 9 6 8 Dans le cadre du 50 ème anniversaire de la Ligue Cardiologique Belge et pour la 20 ème édition du congrès Cardio ‘019, le Comité scientifique vous prépare un programme d’exception. Fidèle aux éditions précédentes, il s’axera autour de l’approche pratique et multidisciplinaire de la prévention primaire et secondaire du risque cardiovasculaire et de l’évolution thérapeutique. Les sessions seront toujours présentées de manière très pratique et interactive ce qui fait de ce congrès LA référence en cardiologie pour les médecins et les pharmaciens. «Top 5 ‘Take Home Messages’ des nouveaux guidelines ESC 2018» | «Actualités sur les antiplaquettaires» | «Flashes d’actualité en cardiologie» | «Ethique et économie» At the forefront of research and education in neurosciences www.servier.com CARDIO THE HOTEL BRUSSELS '019 ATLAS DES SOINS cardiologiques en Europe Le niveau de la cardiologie belge est-il à la pointe ou en retrait, en comparaison avec les autres pays européens ? Telle était la question posée par le professeur Chris Gale, cardiologue et épidémiologiste auprès de l’Université de Leeds. L’ESC ( European Society of Cardiology ) a élaboré un atlas du niveau des soins cardiologiques dans les 57 pays membres de l’organisation. Les données proviennent de plusieurs sources: l’ESC, l’OMS, l’ Institute for Health Metrics and Evaluation (Royaume-Uni), la Banque Mondiale, l’ONU et l’OCDE. Trente des 56 pays dont les données sont suffisamment complètes sont considérés comme à revenus élevés (>12.000 $/ personne-année), et la Belgique en fait partie. Les donnéesdeATLAS2017soulignent lesnombreuses différences qui peuvent être constatées entre les différents pays, pas qu’au au niveau de la qualité des soins mais également de nombreux autres critères pertinents, comme la prévention, les facteurs de risque, la morbi-mortalité ou encore le statut économique des patients. En ce qui concerne l’hypertension artérielle et l’obésité, notre pays se situe correctement (17,5% de la population est hypertendue, contre 24,75% en moyenne, 22,2% est obèse versus 22,55%). Par contre, l’hypercholestérolémie est relativement bien trop présente (21,6% versus 15,35%), tout comme la sédentarité (35,7% versus 31%). Au final, la mortalité cardiovasculaire reste cependant inférieure à la moyenne de celle des 56 pays étudiés (280 versus 371 décès par MCV/100.000 personne-années). Les bons résultats se traduisent également en nombre de DALY ( Disability-Adjusted Life Years ) perdus pour cause de MCV, avec une belle dixième place dans le classement (23.764 versus 47.538). Ces bons chiffres sont en partie liés à la qualité de l’infrastructure de notre pays en matière de cardiologie, avec une excellente 3 ème place pour ce qui concerne le nombre relatif d’hôpitaux disposant d’un cathétérisme 24 heures/24 et 7 jours/7. Le Royaume fait également partie du trio de tête pour le classement du nombre relatif d’hôpitaux compétents en matière d’électrophysiologie et pouvant implanter des pacemakers. Nous rentrons par contre dans la moyenne pour le nombre d’hôpitaux en mesure d’implanter des ICD (défibrillateurs automatiques implantables). De plus, nous nous situons très bien sur le plan des capacités en chirurgie cardiaque et en transplantation, tout comme dans le domaine de l’angiographie et du nombre d’interventions de type PCI. Enfin, d’un point de vue économique, la Belgique se situe dans le top 15 en termes de dépenses de soins par habitant. Selon ATLAS, notre pays affiche donc un beau bulletin, avec une bonne infrastructure et une mortalité cardiovasculaire comparativement faible. Les points à surveiller tout particulièrement concernent la prévention: l’hypercholestérolémie et la sédentarité sont trop présentes au sein de notre population. Source : congrès annuel de la BSC - 7 février 2019 - The Square, Bruxelles L’ INDAPAMIDE , vedette universelle Lors du même symposium-satellite Servier, le professeur Claudio Borghi (Bologne - Italie) rappelait que de nombreux patients devraient recevoir 3, voire davantage, agents antihypertenseurs (notamment les sujets obèses avec un diabète de type 2) alors qu’ils ne reçoivent, trop souvent, qu’une simple monothérapie ou, tout au plus, une bithérapie. L’indapamide est un dérivé sulfamidé à noyau indol, apparenté aux diurétiques thiazidiques sur le plan pharmacologique. Il inhibe la réabsorption du sodium au niveau du segment cortical de dilution dans le tubule distal du rein. Il augmente l’excrétion urinaire du sodium et des chlorures et, à un moindre degré, l’excrétion du potassium et du magnésium, ce qui accroît la diurèse et exerce une action antihypertensive. Par ailleurs, l’indapamide exerce des propriétés vasodilatatrices potentiellement intéressantes dans une optique de prévention CV, en particulier chez le sujet hypertendu. Par rapport à l’hydrochlorothiazide (notamment lorsque celui-ci est utilisé à dose élevée), l’indapamide est également plus neutre sur le plan métabolique en termes de répercussions dommageables sur les paramètres glucidiques et lipidiques. 8 | 76 TEMPO–DIGEST CONGRESS NEWS

RkJQdWJsaXNoZXIy NDc1NjI=