Tempo digest 73

SOMMAIRE EDITORIAL C’est la vérité vraie ? En cette période de rentrée, de nouvelles résolutions et l’adoption de nouvelles habitudes de vie sont fréquentes. Parmi elles, celle de contribuer à la santé de la planète autant qu’à la sienne en évitant de recourir aux courts trajets en voiture est souvent citée. Aller à pied ou à vélo à l’école ou au travail, quoi de mieux pour pratiquer une activité physique régulière tout en évitant de polluer l’atmosphère… C’est ce que conseillent d’ailleurs de nombreux médecins. Cependant, on ne peut le nier, les effets de l’exposition aux particules fines sont néfastes tant au niveau pulmonaire que cardiovasculaire ou cutané… On pouvait d’ailleurs lire dans la presse grand public ces derniers jours combien la qualité de l’air sur le chemin des écoliers est médiocre, avec pour exemple, le fait que l’association Test-Achats a demandé à trois familles, issues de Champion, Gand et Bruxelles, de mesurer via un petit appareil portatif la qualité de l’air. Et le résultat n’est pas glorieux, principalement aux heures de pointe, ce qui confirme d’après elle la nécessité urgente de mettre en place des plans d’action visant à lutter contre la pollution atmosphérique. En effet, l’OMS révèle que 9 habitants sur 10 dans le monde respirent un air pollué, principalement par des particules fines en suspension et des gaz tels que ozone, dioxyde de soufre, oxydes d’azote, etc. et que cette pollution, en augmentation constante depuis 10 ans, est due aux activités anthropiques (incinération des déchets, activité industrielle, transport, production d’énergie, etc.). Il s’agit d’ailleurs selon l’organisation d’un défi sanitaire majeur. La logique est donc de conseiller de porter un masque antipollution lors d’efforts physiques dans une atmosphère polluée. Et force est de constater le succès de ces masques auprès des cyclistes urbains de notre pays et de leur progéniture sur le porte-bagages. Mais voilà, la logique n’est pas toujours en phase avec la vérité. L’Anses a mené l’enquête en France et l’OMS dans plusieurs pays, dont les constats viennent d’être communiqués : aucun masque antipollution n’offre de protection efficace, notamment contre les particules ultrafines. Ces masques ne filtrent pas non plus les gaz toxiques, et ne sont pas souvent étanches. Si on ne veut pas respirer de l’air pollué, il ne faut pas respirer l’air des villes, surtout pas à vélo ! Cela m’a fait penser à une question que mon petit- fils me posait il y a quelques jours à propos des bénéfices de l’usage d’outils numériques (tablettes, etc.) à l’école maternelle alors que des recommandations les déconseillent avant l’âge de 9 ans. « Mais c’est quoi la vérité vraie » m’avait-il demandé, confiant en mon avis de scientifique. Malheureusement, la démarche scientifique ne peut que rarement se conjuguer avec la vérité vraie, n’en déplaise à certains… D. Léotard ■ EDITO 3 CONGRESS NEWS CARDIO ‘018 4 INFOGRAPHIE 6 MEDICAL NEWS 7, 13 TEMPO WELLNESS 8, 9, 10 PHARMA NEWS 14 PETITES ANNONCES 14 PÉRIODIQUE | AOÛT 2018 | RÉSERVÉ AU CORPS MÉDICAL | BUREAU DE DÉPÔT BRUXELLES X | P605276 73 # finiesles vacances ! Á CONGRÉS D’EXCEPTION, DESTINATIONS EXCEPTIONNELLES À l’initiativede Plus d’infos en page 7 Approche multidisciplinaire de la médecine. 29. 08 > 05. 09 .2019 CORSE Les changements climatiques et leur impact sur la santé. ARCTIQUE 04. 06 > 11 .06 .2020 SRI-LANKA & MALDIVES Actualités en gastro-entérologie. 27.10 > 10.11 .20 18 ACCRÉDITATION ÉTHIQUE ET ÉCONOMIE SERA DEMANDÉE. PARTICIPEZ AU 1 ER CONGRES VIRTUEL DARWIN 2.0 MÉDECINE DU FUTUR / FUTUR DES PROFESSIONS MÉDICALES NOUVEAU Avec le soutiende Organisépar LIVE LE 22.09. 18 àpd 08:45 CARDIO '018 73 TEMPO–DIGEST | 3

RkJQdWJsaXNoZXIy NDc1NjI=